Le Cheval de Quint: Arbre: Photo:

Le Cheval de Quint: (Charles le…; pour les Pékins)

Arbuste, pris dans les frondaisons répandues des berges du Grand Fleuve Anastase… Faisant suite et à ne pas confondre avec celui de Troie! Ou encore, pour nombre d’autres Pékins, avec celui d’Hannibal le gras!

Se devinant, là quelque peu cabré, pris dans leurs denses et complexes entrelacs… Découvert par l’auteur, tous autres promeneurs, parvenus à sa hauteur, n’y voyant que du peu! C’est à dire, plus pratiquement, rien!

Avec nombre fort conséquent de bien d’autres choses, essentielles pour les yeux de l’auteur; comme considérées en tant que tout juste détails anodins, pour les rares se montrant un peu plus perspicaces.

Le Cheval de Quint: (Charles, pour les Pékins):

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *