Le Sept d’Othokar: Photo:

Sept d’Othokar:

Arbre situé, tout au long du parcours de l’auteur sur ses terres Anastasiennes aux environs des deux tiers de leur ensemble; en retrait, par rapport à son parcours actuel et définitif.

Aux abords d’un chemin emprunté par les tous autres promeneurs, solitaires, jeunes couples, familles avec enfants, poussettes, patins à roulettes, planches, vélos et chiens… qu’il découvre maintenant mais de loin; entre lesquels il slalomait auparavant, aux tout débuts de ses parcours; pratiquant alors la course à pied…

Appelé ainsi, en lisant, comme de bien entendu Sceptre, au lieu de Sept, en hommage lui aussi à Hergé, son œuvre qu’il parcourt lui aussi inlassablement, cela depuis sa prime jeunesse, alors dans l’attente encore de la parution progressive des volumes la constituant; cela jusque à ces jours actuels…

Arbre, selon son titre, faisant partie de ceux numérotés par l’auteur.

Le Sept d’Othokar:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *