Anou, au Rawyl 15:

Approche et enfin, après de telles interminables attentes, d’Anouchka dans la vie de Geczky! Sonnant l’heure, enfin, du tout début de celle-ci! Vie, jusque là, tout comme en léthargie… Lui pratiquement ainsi mis au monde considéré en tant que réel par Aele!

Et qui entreprennent leur vie commune, établis tout d’abord dans la maison familiale du Rawyl 15. Pour accueillir, en un tout premier temps, venue se joindre à eux, une Petite Fée dénommée Céline! Et, tout juste six mois plus tard, celle d’un Petit Prince, Julien, trop pressé de venir les rejoindre ; condamné à vivre ses deux premiers mois en couveuse ; lui handicapé, dans l’incapacité de pouvoir marcher un jour. Enfin rejoints encore par un chaton dénommé étrangement Claudius!

Quintet qui devait, deux ans plus tard, déménager, sur les hauteurs, à Granois, Savièse; avant de regagner la plaine du Rhône, à Aproz où il séjourne toujours…

Anou: Rawyl 15:

Une réflexion sur « Anou, au Rawyl 15: »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *