Les Cris de la Ville: Théâtre:

Leveilleur; : – Il fait plus que tout jour des plus très intensément tout hautant nocturne, dormeuses et dormeurs de tous quartiers… Poursuivez donc en choeur ainsi mixte à gravir, gisantes et mornes gens, la somme de vos sommes; tout aussi dru que vos jusque ici fort audibles ronflements, très bruyamment, vous le sommant!

Leguet;  (assez plus tard) : – Il est l’heure, toutes gens, passées et trépassées, toutes heures vouées à vos sommeils, de secouer vos puces et autres ingrédients! Extripées jusque de vos songes et draps! Ainsi que carillons de cloches de surpoids, appuyant mes propos, il est temps, prestement là de vous mettre enfin en branle!

Leguet; (encore un peu plus tard) : – Il est l’heure, vous le sommes-je, je ne le hurlerai deux fois, de vous magner le frein! Là tout hautant à pognes, bras nivelles qu’à pieds!

Leguet; : – Il est l’heure, sottes gens, de vous mettre à la mienne, aussi dru qu’à mon pas! 

Letrouvaire; : – Oh yeh! Oyez donc! Oyez toutes, et toussent! Fort vrayment vous le clame-je! Oyez m’en, et de toutes les saveurs!

Letrouvaire; : – Dites-moy, bonnes gens, pour, d’un oiseau, le chant, plinge, randon, poisteau, courcelets d’une caille, estelier, landerelle… Mais qu’emporte lequel! Pour l’abois d’un perdreau, comme aux faims d’en esclore le clapet, vous falloit-il vrayment t’ainsi tant vous y mestre? Sottes gens, en pareille hurleries, autres si rougeoyeux estats?

Letrouvaire; : – Lyvrer sus que bastailles, carnassiers pugilats, aux prix et jusque crics d’estocs pis que taille! A vous fêler la voix des talions au geysier, torves gens, dytes-moa?!

Leguet; : – Il se pourrait bien être aux environs de dix neuf heurts et puis quelques soupières d’identique brouet! Ainsi donc, à vos auges, de par telles normes gens, ainsi, la clause allant de soy, vos adéquats couverts!

Letrouvaire; : – Oyez, hauts niais, oh Yeh! Ainsy que gentes dames, plus quelconques biaux sires, gens de villes et bouges, de prêches comme d’armes, jouvencelles, puciaux!

Letrouvaire; : – En vers et contre trous, proses plus andines, communes, oyez donc, oh yeh tous, si vibrement, je vous en crie, défiant toutes doses se voulant subversive, plus que tout, oyez m’en! Ainsi redites-le me donc, toutes sortes de gens, pour d’un oiseau le chant, vous faudrait-il extraire de sus pareils boucans?! Prestant plutôt l’oreille si mieux lors préférablement à l’agreste comptine que je vous sert, au trot! De deux voix tout le drame truffé de bien des maux, peines, joies, amours folles, que je m’appreste à vous servir; l’une estoit de Larousse, plantureuse poissarde; aussi grinche que louche estant celle de Ledroy; plus chétif que barde, dont on chaume tous toits;

Letrouvaire; : – voix qui force l’ouïe jusque la pis rétive, à fendre ses poissons, tant celle de l’adverse à vanter ses oublies; de l’une, l’autre esprise, tout comme le contraire là le plus réciproque!  A en perdre oraison, ses moyens et chemise, jusque à l’ultime caleçon!

Leguet; : – Foin de par tels dévergondages tout ôtant auditifs que par tels libertins! Il est fort d’avantage encore que les vingt trois heures lassées, leur plus ample demi, que vous supputez croire… Sinon juste estimez! Ainsi donc, reposez, en un silence aussi compact que global, par si distraites et fourvoyeuses gens ! Tandis que le guet veille, tout aussi vostre que vous choie!

Leguet; : – Ils sont, de vingt et quatre, quoique comprenne qui voudra, les douze coups sommés, fort autant que battus tout aussi mieux qu’en beige; aux bons soins, mais bien dur, de votre inaltérable guet, tant et sus, par vos soins, à dorer;

Leguet; : – De la nuit toute altière, y inclus son mitant; de son aube au déclin, faites ce qu’il vous sied, convenant aux amants, comme gisant au pieu; ce jusque à coins ferrés… Mais n’insultez de sus ce guet qui vous chérit comme berce vos songes combien mieux que les chiens;

Leguet; : – Il et une heure moins trois d’entre toutes ces elles… Si ce choix vous convient, sommes de gens en quête! Malgré un vent vorace, et froid qui tord et glace, que ça vous plaise ou point, votre guet serviteur, sous l’ondée de surpoids qui tant et sus menace de faire choir un mercure aux tréfonds d’un zéro, de combien dissolu! Mais point n’en ayez cure, en vos gras et dreudons, si moites quiétudes, puisque c’est lui qui l’endure! Paissez et croassez molles et ternes gens! Nantis de tous outils adéquats érigés à ces faims éternelles! Votre guet de tous jours et par telles autres nuits,avec tous autres zestes, se gèle, pour vous, seul, le sien!

Leguet ; : – Il est deux heure et plus, voire d’avantage encore, que pleut, croyez moa, tonnent, gens, fort plus haut que tous cieux! Ne, sachant déverser sur vos toits, comme aussi pis que moi leurs vénales rancoeurs!

Coulissun; : – De ton heure,

Coulistroi; : – On s’en fout le pourtour, tout ôtant que global!

Coulissink; : – Maudit guet!

Coulissix; : – On s’en beurre

Coulissept; : – Les nougats,

Coulisquatre; : – Triste drôle,

Coulisept; : – A la peau,

Couillhuit; : – De nos tresses!

Coulisdeux; : – Mais pardiou,

Coulissinc; : – Clos nous donc,

Coulissun; : – Tant en faim,

Coulisneuf; : – Et cela sans larder,

Coulissette;  : – Ce clapet!

Laigrefoin; : – J’ai pour vous, quant à moa, l’aigre vin, que je vais vous servir, foin de lait comme d’os, ce tantôt si matin! Sinon tous élixirs de mon très propre choix; à plonger l’insomniaque jusque sus endurci, en somme de tel plomb; mieux que coup de patraque, que quasi le dernier;

Laigrefoin; : – Mehhh plutôt qu’oh de pluie, à rincer vos gésiers, jetez vous donc au mieux, et ce jusque en dévers de noueuses savate, ces par tels os de vie!

Clocheteur; : – Malborough nous est mort!

Clocheteur; : – Et las tout que de rire! Très fort on peut m’en croire;

Leclameur; : – Vive Jehane, la plus elle;

Clocheteur; : – Carbonisée telle, à son four!

Leguet; : – C’est quatre heure, connes gens, fort tout rond! Sinon cinq de surpoids, soustractives de trois? Que je divise par ôtant;  vous laissant lors le choix d’en extirper en fin le plus invraisemblable alors de tous les résultats!

Leguet; : – Et puis il est six ou bien sept… Ne voudrais cependant en jurer?!

Leveilleur; : – Il fait plus que tout jour des plus très intensément tout hautant nocturne, dormeuses et dormeurs de tous quartiers… Poursuivez donc en choeur, gisantes et mornes gens, la somme de vos sommes; tout aussi dru que vos jusque ici fort audibles ronflements, très bruyamment, vous le sommant !

Leguet; (plus tard) : – Il est l’heure, toutes gens, passées et trépassées, toutes heures vouées à vos sommeils, de secouer vos puces et autres ingrédients ! Extripées de vos jusque de vos songes et draps! Ainsi que carillons de cloches de surpoids, appuyant mes propos, il est temps, prestement là de vous mettre enfin en branle!

Letrouvaire; : – Dites-moy, bonnes gens, pour, d’un oiseau, le chant, plinge, randon, poisteau, courcelets d’une caille, estelier, landerelle… Mais qu’emporte lequel! Pour l’abois d’un perdreau, comme aux faims d’en esclore le clapet, vous falloit-il vrayment t’ainsi tant vous y mestre? Sottes gens, en pareille hurleries; autres si rougeoyeux estats?

Letrouvaire; : – Lyvrer sus que bastailles, carnassiers pugilats, aux prix et jusque crics d’estocs pis que taille! A vous fêler la voix des talions au geysier; torves gens, dytes-moa?!

Leguet; : – Il se pourrait bien être aux environs de dix neuf heurts et puis quelques soupières d’identique brouet! Ainsi donc, à vos auges, de par telles normes gens, ainsi, la clause allant de soy, vos adéquats couverts!

Letrouvaire; : – Oyez, hauts niais, oh Yeh! Ainsy que gentes dames, plus quelconques biaux sires, gens de villes et bouges, de prêches comme d’armes, jouvencelles, puciaux!

Letrouvaire; : – En vers et contre trous, proses plus andines, comme ôtant que communes; oyez donc, oh yeh tous, si vibrement je vous en crie; défiant toutes doses se voulant subversive, plus que tout; oyez m’en! Ainsi redites-le me donc, toutes sortes de gens!  Pour d’un oiseau le chant, vous faudrait-il extraire tout hautant que produire de sus pareils boucans?! Prestant plutôt l’oreille, si mieux lors préférablement à l’agreste comptine que je vous sert, au trot; de deux voix tout le drame truffé de bien des maux, peines, joies, amours folles, que je m’appreste à vous servir; l’une estoit de Larousse, plantureuse poissarde; aussi grinche que louche, estant celle de Ledroy, plus chétif que barde dont on chaume tous toits;

Letrouvaire; : – Voix qui force l’ouïe jusque la pis rétive, à fendre ses poissons; tant celle de l’adverse à vanter ses oublies; de l’une, l’autre esprise; tout comme le contraire là le plus réciproque; à en perdre oraison, ses moyens et chemise, jusque à l’ultime caleçon!

Leguet; : – Foin de par tels dévergondages tout ôtant auditifs que par tels libertins! Il est fort d’avantage encore que les vingt trois heures lassées, leur plus ample demi que vous supputez croire… Sinon juste estimez! Ainsi donc, reposez, en un silence aussi compact que global, par si distraites et fourvoyeuses gens ! Tandis que le guet veille, tout aussi vostre, que vous choie!

Leguet; : – Ils sont, de vingt et quatre; quoique comprenne qui voudra, les douze coups sommés, fort autant que battus tout aussi mieux qu’en beige; aux bons soins, mais bien dur, de votre inaltérable guet, tant et sus, par vos soins, à dorer;

Leguet; : – De la nuit toute altière, y inclus son mitant; de son aube au déclin,jusque de toute vie, faites ce qu’il vous sied; convenant aux amants, comme gisant au pieu; ce jusque à coins ferrés! Mais n’insultez de sus ce guet qui vous chérit; comme berce vos songes combien mieux que les chiens;

Leguet; : – Il et une heure moins trois d’entre toutes ces elles; si ce choix vous convient, sommes de gens en quête! Malgré un vent vorace, et froid qui tord et glace; que ça vous plaise ou point, votre guet serviteur, sous l’ondée de surpoids qui tant et sus menace de faire choir un mercure aux tréfonds du zéro, de combien dissolu! Mais point n’en ayez cure, en vos gras et dodus dreudons, telles moites quiétudes; puisque c’est lui qui l’endure! Paissez et croassez, en choeur de telles paradisiaques voix, molles et ternes gens! Nantis de tous outils adéquats, érigés à ces faims éternelles! Votre guet de tous jours et par telles autres nuits, avec tous autres zestes à survenir encore, se gèle, quasi le plus global de sa totalité!

Coulissette:  Acte I:

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *