Bâton de Pèlerin:

Bâton de Pèlerin :

Heel, est-il encore nécessaire de le rappeler, outre expulsé contre sa volonté à la vie, par erreur ou accident de la nature, ne s’est jamais considéré en tant qu’être humain, parmi tant d’autres ?!

Condamné ainsi à la subir, bon comme plutôt mal grès.

Ne faisant qu’y passer, ainsi que simple pèlerin dont voici le bâton, tout juste un instant déposé devant son atelier d’Aproz, l’espace juste d’un instant, pour lui permettre de souffler quelque peu…

Compagnon fidèle encore des ses premiers écrits, rédigés sur de petits carnets bleu d’écolier, sur les pages desquels il calligraphie ce qu’il appelle ses Carnets de Déroute…

Que l’on peut retrouver tout au long de son Kha-KAH ;  plus précisément dans son ouvrage intitulé Genèse.

Du premier, sans doute là jusque au dernier de ses jours, sans l’ombre d’un regret, la plus infime hésitation, autre atermoiement, perpétuellement prêt à l’abandonner à son sort.

Retourner à ces lieux tout empreints de mystères, étrangers et lointains  qu’il n’aurait dû jamais quitter…

Bâton de Pèlerin

 

Une réflexion sur « Bâton de Pèlerin: »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *