Ethelle: Extrait de Prénoms:

Est-elle blonde, ou préférablement prune? Selon les coûts et les couleurs de l’heure? De cet auburn précieusement cendré, d’autres diraient, précocement fané, fond de tain, pensait-on, de toute trame digne de ce nom, propre à là quelque lune suivante; à de plus tards, promise, tout comme d’autre de trop ; ou définitivement remise ?

Pas plus que plume qu’on essouffle à flous vents égarés ; si ce n’est quelque brise; au mieux ronde des plus renfles et molles, au détour ambigu de portée, sans espoir de reprise.

Ethelle? Fort peu! Vous le révélerais-je? Mais à vrai dire, à sa suite m’emporte!

Ne nous prédit-on pas que le gros comme gras d’appareils à sous, tous se devant amérindiens, seront en panne tous, pour de fort proches et douloureux demains.

Geint le piano des autres sous les doigts gourds du pompiste de bar, ou pongiste du coin ; l’un et l’autre, de surcroît, des plus sourds, pis que pots.

Pour un regard, un seul, l’espace d’un instant, échappé, soudain qu’elle ne muselle, déjà qui en disait si long ; se pose, impose la question ;

: – Ethelle vraiment de notre ronde?

Visage flou, laiteux, de passive aquarelle; plus proche mi-carême. Est-elle issue, déesse apparemment déchue, de ces grands yeux marins, embués de naufrages, aux draps brouillés, étreints, de lascifs matins; remis a d’autres lents demains.

Suis-je fol? Ou lors mûr pour de suivantes, plus terrifiantes affres.

Ethelle, outré, ce cri dit de nos âmes incidemment fouaillées?

Ce spasme unique, tiré droit et profond de vertiges discrets, comme fonds de terroirs; le feu blond crépitant sous les pluies lâchées drues? Une évasive incarnation; après l’annonce des plus inconvenante faite lors au mari; entorse faite, ce jusque à nos moins mornes normes;

Le corps s’agite, un peu, follet, conscient soudain de se trouver à découvert, sous l’orage impromptu, de partout déferlant à gras coups de butoirs lynchés drus; défis plus que cinglants, de ceint fouet lâchés au fessier de l’histoire; en cet abrupt instant, où tout, brutalement disjoncte, sans espoir de répit.

Ethelle, ce rire hoquetant et transi, après ces flots de larmes tout juste ravalées, trop goulûment, fâcheusement gobées?

Ethelle, effondrée toute, ouvrage déjeté au plus terne abandon, à sa prime des pages, en un coin de baillant guéridon; si large offert ; puis, en fuite, à même les tapis disjoints.

L’aimais-je? Ah crains très fort que si ; harnaché de tout corps au délirant de son tremplin; et ventre à mers, aussitôt fuis au large, son faste le plus grand; toutes rames rompues et voiles pourfendues.

6

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *