Le Maestro: Arbre: Photo:

Le Maestro:

Arbre, lui aussi en retrait maintenant du parcours finalement établi de l’auteur, tout au long de ses terres Anastasiennes; rencontré et découvert en ces lieux, du temps depuis fort conséquent reculé où il les parcourait, chaussé d’une paire de baskets et vêtu de cuissettes ou training appropriés pour ce genre d’exercice…

Alors, accomplissant trois fois le tour complet de ces terres, dans approximativement le même temps que celui actuel, pratiqué lui au pas de marche, ainsi que ponctué d’arrêts.

Arbre Maestro, d’une part reconnaissable à la tignasse échevelée que l’on imagine aussitôt, apanage de ce genre de personnage; ainsi que, tel que découvert, gesticulant en tous sens…

d’autre part, ne pouvant que se trouver au coeur de ces vastes lieux, baptisés par l’auteur le Bois des Cordes! Ainsi soumis à ses exigeantes injonctions musicales…

Le Maestro: En pleine action, baguette haut brandie, à la tête de son orchestre, l’oeil et l’oreille auxquels personne d’entre eux capable de lui tenir tête; dans ses oeuvres:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *