Mohne: Mère Abbesse: Photo:

Mohne:

Révérendissime Mère Abbesse et Fondatrice de l’Ordre des Bonnes Petites Soeurs Motardes.

Directrice et Mère Prieure et Supérieure de L’Abbaye abritant cet Ordre dont les Succursales sont répandues dans le monde entier.

Ces Bonnes Petites Soeurs, dans les tout premiers temps de leurs œuvres charitables et humanitaires, vouées, leur vie usant, au soulagement des guerriers tombés au champs d’horreur; en les soulageant de leurs souffrances, plaies de toues sortes, longue et lente, souvent insoutenable agonie; ceci à coups de bibles, recueils d’Offices et chapelets; technique améliorée bientôt, suite à très pieuses attendions et soutien moral, au milieux de cet inédit chant de bataille; tous ces objets du Culte recouvrant ainsi leurs fonctions premières consacrées au Culte!

Objets remplacés, de combien plus efficacement, par les chaînes de vélos et motos dont ils avaient usé pour ces combats meurtriers; ceci lors d’un combat entre deux clans ennemis.

Et c’est ainsi qu’une de ces Bonnes Petites Soeurs, occupée à remettre sur roues une de leurs puissantes et tonnantes bécanes, se trouva, des plus accidentellement propulsée, sur son dos, la chevauchant tant bien que mal; toute bure et monastiques voiles aux vents, en une terrible et chaotique course de dressage; finissant bientôt, sans ne trop savoir comment, animal mécanique et de chromes tonnant maîtrisé!

Outre cet objet accidentellement subtilisé à son ex occupant n’en ayant désormais plus l’emploi, toutes autres montures, ensuite montées à leur tour par ses Petites Camarades; la toute dernière enfourchée par cette Révérende Mohne, de par son rang et ses prérogatives, remontée, comme il ne pu que se devoir, jusque à la tête de ses troupes!

Depuis toujours, tous les biens de ces victimes, comme de bien entendu, objets de valeurs, argent, abandonnés par ces défunts, requis par elles, en de lourdes beasaces; dans la louable et stricte intention de les offrir sans partage aux pauvres! Cet ordre, à l’image de la plupart d’entre eux, astreint aux rigueurs de la pauvreté, tous ces biens, ainsi, conservés en leurs propres caves; en faisant ainsi l’Ordre le plus riches d’entre eux tous!

Mohne: Mère Abbesse:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *