Ballet; Circonvolutions: Musique:

Comme mentionné déjà, l’auteur se trouvant dans l’impossibilité de reproduire ce ballet enregistré par la TSR (Télévision Suisse Romande) vous propose, avec comme fond visuel, comme il se doit en signe de deuil, simplement son titre sur fond noir, la musique composée par l’auteur pour ce ballet.

Enregistrement sonore non extrait de ce film, mais d’après sa propre source, c’est à dire la bande originale ayant servi à sa réalisation, dans le cadre des spectacles de fin d’année des élèves des classes de danse de madame Derivaz, professeure de danse dans le Conservatoire de musique de Sion, à l’époque, dirigé par son fondateur Georges Haenni.

Le texte ayant été rédigé par le mari de Jacqueline Riesen, auteure de la chorégraphie de ce ballet.

Les instruments utilisés par l’auteur pour la confection de cet ouvrage sonore? Des jouets musicaux d’enfant ( petite flûte, sifflet, tambourin etc…) Piano utilisé sous diverses formes, cordes pincées, enregistrements accéléré ou ralenti comme encore inversé; autres objets comme papier froissé, peignes et criquet. Et enfin, une grande scie à quatre mains héritée de son grand père; une de ses deux poignées supprimée et la lame insérée dans une caisse de résonance, mise en vibration sonore à l’aide d’un archet; instrument se pratiquant comme une contrebasse.

Ouvrage réalisé sous la dictée de Jack, la chorégraphe, lui faisant part du nombre de mesures à deux, quatre ou huit temps correspondant à chaque séquence.

Ce montage ayant été réalisé pour servir de moyen de travail à l’intention de Jack, avec l’optique d’une nouvelle version de Circonvolutions, projet abandonné, vu le manque de ballerines qualifiées, explique les longues pauses entre chaque séquence, tout comme précédant le départ de la première.

Jack

 

 

Une réflexion sur « Ballet; Circonvolutions: Musique: »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *