Le Grelin

Tous ceux n’ayant parcouru l’œuvre littéraire de l’auteur, en tout ou en partie vont très certainement se poser la question ;

: – Le Grelin?!  De quoi donc s’agit-il ? Une plante ? Un animal ? Ou végétal ? Ou encore minéral ?

N’appartenant à aucune de ces catégories puisque, en fait, faisant partie des nombreux instruments de musique réalisé, quoique des plus inédit et ne figurant dans leur liste qu’à un seul et unique exemplaire ;

conçu de l’imagination délirante et tout hautant  débridée de Leuhr, pasteur défroqué et alcoolique; encore musicien des plus particulier, passionné par l’œuvre de Jeesby, ( Jean-Sébastien Bach, pour les non initiés ) et créé avec l’intention d’interpréter l’ensemble de ses pièces de façon maximale ; avec bien entendu celui de ses propres œuvres et autres improvisations de son crus.

Un instrument pratiquement monstrueux, sinon jusque gidantesque ! Mélange d’orgues géantes et clavecin ne leur cédant, de par sa taille, en rien ; mélange indissociable auquel viennentt s’ajouter encore les instruments à cordes, vents, cuivres et bois ainsi que quadruple batteries .

Grelin ainsi nanti capable de venir à bout de n’importe quel tympan incapable de résister à l’ampleur de ses registres portés jusque aux plus extrêmes ultra-sons.. décibels assourdissants…

Leuhr déchaîné tout au larges comme longs des ses multiples pédaliers comme claviers superposés ; une fois lancé dans une ou d’autres de ses interprétations comme démentielles improvisations, qu’il est impossible d’interrompre…

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *